[Fest. Lamballe] Et j'ai crié alien


La FUREUR DU NOIR, méga festival polar de Lamballe, n’est plus l’évènement, local, régional, national et planétaire qu’il mérite d’être, il est devenu carrément interplanétaire voire intergalactique.
À preuve cette photo, prise par un pauvre neveu uniquement costarmoricain, où l’on peut découvrir des « talent scouts » venus de loin, de très loin, d’ailleurs, pour dénicher des auteurs à traduire dans leurs lointaines contrées from outerspace.
On reconnaît facilement les trois représentants de la Planète Vargasia 12, dits les « gros hommes verts », venus de la galaxie Argh Mespledov 22/11, qui, l’année dernière, étaient déjà là, même s’ils s’étaient, à l’époque, beaucoup plus intéressés au muscadet qu’à la littérature populaire.
À gauche, on reconnaît aussi un attaché de presse venu d’Oppelline, la célèbre planète gazeuse et poilue du système d’Aldebaran, secteur Flohik 67, un peu en retrait et, on l’a appris ensuite, perturbé par le manque de frites au repas du dimanche.
Juste à côté, c’est une éditrice réputée, MC Ober de la Hurley, juste arrivée de Beef 4506, la planète mythique de Mask 22, située dans le système du Chien Bourré, juste à droite dans la galaxie Men/Women.
Personne n’a reconnu le galactique de droite, qui, très mystérieux, est reparti avec les droits numériques de tous les livres de Francis Mizio, sans ne jamais dire rien d’autre à quiconque. On parle, mais c’est une méchanceté, d’un simple envoyé d’Emmaus Jupiter.
Bref, une belle réussite commerciale comme on aimerait en vivre plus souvent.

2 commentaires:

voyance en ligne gratuite a dit…

Merci beaucoup pour ce magnifique blog que je trouve d’ailleurs très intéressant avec une belle interface, facile en navigation. Il est vraiment super ! Bravo et bon courage .

Reema dsouza a dit…

Excellent dossier, continue dans cette voie

Voyance gratuitement