Pouy : "Avoir un vrai message littéraire et l'afficher constamment"


Pouy : "Tout écrivain est un usurpateur"

Techniques de drague : Jean-Bernard Pouy pratique le "chopée-scotchée" avec Barbara Abel


Techniques de drague : Jean-Bernard Pouy

Sorti major de l'école du rire, Jean-Bernard met tout son talent au bénéfice de Lalie Walker.

Oppel explique le poker à Pouy


Dans le fond : Joe Pinelli.

Après les "Chattameries", les "Thilliezeries"

Un jeu très couru en salon, initié par Mouloud Akkouche et Jean-Hugues Oppel : ouvrir au hasard un roman de Maxime Chattam ou de Franck Thilliez et être le premier à trouver la grosse connerie maltafoutue, surécrite, incohérente : fous-rires assurés. Le pire, c'est que ça marche vraiment. On en trouve à quasiment chaque page. Parmi les dizaines de perles effectivement relevées, une scène (chez Chattam ou Thilliez, on ne sait plus) de masturbation avec un morceau de viande crue qui oscille entre le grand guignol, le grotesque, le portnawoauak. Remarque de Francis Mizio : "comment des gens qui éditent de telles merdes peuvent après nous donner des leçons sur nos manuscrits ?"
Bonne question, non ?

Qui va garder le chien ?

Nadine Monfils, Gérard Moreau et Colada (non, c'est une blague : seuls Gérard et Colada vivent ensemble).

Colada, la chienne de Gérard Moreau

Gérard Moreau, membre du bureau de l'association du Chien Jaune organisatrice du salon de Concarneau est en train d'expliquer à Lalie Walker les mérites de sa chienne Colada : "Ca ronfle et ça pète, voilà".

Mouloud Akkouche se prend deux vestes

A Concarneau, lors du dernier festival du Chien Jaune, Mouloud Akkouche s'est pris deux vestes face à Joe Pinelli, Gérard Goffaux, Barbara Abel...

Jean-Jacques Reboux dans le Times

Faut jamais énerver Jean-Jacques Reboux. Depuis qu'il s'est mis en tête de faire abolir le délit d'outrage, la presse ne parle plus que de lui... et même votre Tata, maintenant ! Et voici qu'il est dans le Times Online et le Times "papier". C'est ici et ci-dessous (cliquez sur l'image pour voir l'article en grand). On notera qu'il est sur la même page que Radovan Karadzic, mais après quelques coups de fils de vérification, on nous assure que c'est une coïncidence.

Mouloud Akkouche toujours dévoué pour aider son prochain

Pas question pour Mouloud Akkouche que Blÿnt, que l'on voit ici plutôt épuisé, ne s'endorme ! : Il lui ressert du café ! (Quoique après un examen attentif, je crains que ce ne soit du vin... Il le saoulerait donc ?)

Jean-Bernard Pouy se prend pour la créature du marais

Et c'est Mouloud Akkouche qui en fait les frais... Attention, c'est gore.


La créativité débridée de Jean-Bernard Pouy

Décidément, le génie de Jean-Bernard Pouy est sans limite : peinture, littérature, rock n'roll, blues... voici qu'il s'attaque à la cuisine avec l'invention d'une nouvelle technique : la saucisse patate caliente cuite au nombril ! Une technique appelée sans aucun doute à faire des émules et qu'il a inventée le 19 juillet au soir, dans la maison du Porzou à Concarneau, en concoctant son frichti pour les auteurs invités au festival du Chien Jaune. Voici en exclusivité pour Tata Rapporteuse, un film de Francis Mizio. Alors Jibé, à quand le Livre de cuisine mon cul ?
  
  video

François Braud fait dans le gore

Voici une annonce passée par François Braud... Sans (sang ?) commentaire. 

Je donne deux petits chatoons (le gris qui semble avoir fumé la moquette est déjà pris), sevrés au muscadet et propres sur et sous eux. Livrables en août, car, dès le 1er septembre, je les garroche* contre le mur.

Voilà.

Bises et bel été !

François Braud


* garrocher est un joli vocable vendéen qui consiste à lancer brutalement, voire violemment, une chose ou un animal, contre quelque chose d'assez dur pour que cette chose ou cet animal fonctionne moins bien qu'auparavant (chinois). Certains aigris affirment que c'est barbare, ce à quoi je réponds, c'est vrai ! Mais comprenez-moi, enfin, je suis professeur pas éleveur.

A vendre : tableau flamand pour votre sweet home

"Consolation du Texte Miseyre par le Grand Illustrateur" : Tableau anonyme réalisé au 17e siècle à la manière de Franck Hys Mysio, peintre de l'école flamande. Les modèles sont sans doute Joenaldien Pinelli et Jibeyre de Pouy très demandés à l'époque.

Un beau site de commérages !

Salut mes mimi-polars ! C'est votre Tata Rapporteuse !
Depuis que le site de ce Tutu Reporter s'est arrêté (dommage, moi je trouvais ça drôlement bien... Et je n'étais pas la seule apparemment !), j'entends dire que finalement "il manque un peu au paysage polar" (c'est le comble, quand même alors que plein de gens lui tapaient dessus maintenant les mêmes le regrettent : ils ne savent jamais ce qu'ils veulent ou alors ils sont un peu bénets p'têt ?).
Alors c'est simple : j'ai décidé de créer ce site pour relayer tous les potins et tout ce que vous avez à dire ou à montrer, parce que finalement ce Tutu, il n'avait peut-être pas tort : ca amusait les gens son truc, et en plus ça créait du lien social comme on dit dans les émissions chiantes de la télé la nuit ou même si ça se trouve ça faisait le ménage quand les gens ne voulaient pas le faire eux-mêmes.
Il n'a pas arrêté de le dire, mais personne ne l'écoutait. Il y en a qui doivent tellement être toujours à se tripoter que ça a dû les rendre sourds et aveugles, ou pas sachants lire, ou mal comprenants ! Enfin, bref. Je vais reprendre le flambeau du ragot en essayant de faire de mon mieux, hein...
Mais attention : Tata Rapporteuse n'est pas aussi méchante que ce Tutu qui a perturbé beaucoup de gens fragiles de la tête ! D'ailleurs, si vous voulez devenir mes nièces ou mes neveux pour dire sous votre nom ce que vous pensez ou parce que vous assumez vos ragots, n'hésitez pas à le faire. Il y en a bien dans le lot qui n'ont même pas peur ? Hmmm ? Ca serait mieux que sous pseudos ou anonymement... Ben non, vraiment, on ne va pas faire comme ce Tutu, si pue-du-bec, là...
Et en premier lieu, d'ailleurs, si vous savez qui c'est ce Tutu, ça m'intéresserait. Car ça, ça serait un sacré ragot !
A bientôt alors ?
Votre Tata Rapporteuse