[Que deviennent-ils ?] Sortie prochaine de l'établissement psychiatrique pour Jean-Bernard Pouy

Ta Tata a reçu un courrier abondant s'inquiétant de l'état de santé mentale de Jean-Bernard Pouy depuis qu'on l'a retrouvé amok dans les rues de Paule (Bretagne) où il est propriétaire d'un modeste castel(*). D'après nos renseignements, Jean-Bernard irait mieux depuis qu'il a été transféré dans un centre de soins approprié à son syndrome. Le chef de clinique parle même d'un "prompt rétablissement. Il prend bien ses cachets avec un coup de muscadet. Souvent même, il se ressert : on sent qu'il veut bien se soigner". Ce n'est pas la première fois hélas que Jean-Bernard Pouy fréquente de tels établissements. Certains même l'ont édité (Gallimard, Fayard, Baleine...).
Tous nos voeux t'accompagnent, Jean-Bernard.
Reviens-nous vite !

(*) Jean-Bernard Pouy, en compagnie de Gérard Alle venait de rencontrer le champion d'Europe de lancer de haches et de poignards sur Armor-TV. A l'issue de l'émission, l'écrivain s'est essayé à cette discipline, vécue comme une vraie révélation. "J'ai toujours voulu balancer des trucs incisifs dans mes bouquins et ça n'a pas vraiment changé le monde. Alors que l'idée était simple : il suffisait de se mettre au lancer de hache pour en mettre plein la gueule à qui le méritait". Le problème est qu'il a fallu plusieurs infirmiers pour le maîtriser, en vain, alors qu'il visait tout le monde avec son Opinel. C'est un chasseur d'éléphant en retraite dans le village qui l'a finalement calmé avec un fusil à seringue hypodermique capable de percer la veste étonnante qu'il porte ces temps-ci.
La crise aurait été déclenchée lorsque un des journalistes à la fin de l'émission lui aurait demandé "s'il ne fallait pas trancher dans ses romans pour obtenir plus d'efficacité".

1 commentaire:

Voyance gratuite par telephone a dit…

Super bien fait et très bons documents, très agréable à parcourir bonne continuation à bientôt.