Incident évité de justesse à la Ferté-sous-Jouarre


Lors du salon de la Ferté sous-Jouarre le 28 novembre dernier à la médiathèque sous l'égide de la romancière Jocelyne Sauvard (marche du haut), le cinéaste Jean-Pierre Mocky (marche du dessous) a refusé d'aller faire pisser le chien (derrière Jocelyne). Un incident qui a gravement entaché cette manifestation jusqu'à lors bon enfant. Qui se serait douté qu'une vague rivalité de toujours entre le cinéma anar de création et le polar/noir engagé se déplacerait sur de tels enjeux ?
"Finalement, c'est le clebs qui a débloqué la situation, apaisé et réconcilié tout le monde autour d'une cause commune en allant se soulager sur le présentoir des prix littéraires d'automne" a confié une source de ta Tata, concluant : "Les animaux sentent les choses, eux... Ils ont l'instinct, ils ne mentent pas".

1 commentaire:

Voyance par telephone a dit…

Je suis tombée par hasard sur votre blog très intéressant ! ! Merci de nous avoir donner ce moment de pur bonheur .