Pouy : cassé l'esthète

Il y a eu de la beauté, ce 11 novembre dernier lors du festival bisannuel d'Aniche, près de Douai. Qu'on en juge aux palmes remises à Jean-Bernard Pouy (*) qui, visiblement, soit ne cachait pas sa joie, soit était victime d'une gastro.


(*) une équipe d'inspecteur neveux et nièces de ta Tata vérifiera qu'il les a bien accrochées dans le salon, car on ne compte plus les trophées de Pouy en vente clandos chez certains ferrailleurs manouches de la banlieue parisienne.

1 commentaire:

voyance gratuite mail a dit…

Merci pour ces conseils. C’est fou ce qu’il y a comme options et développement gratuits ! On se demande comment il peut demeurer sur la Toile une foule de sites bancals et mal ficelés.