Encore une explosion de baleine

Ben oui, vu que ça a éclaté il y a quelques jours et que ça fait une trainée de poudre, si ta Tata qui s'essaie à créer des histoires où il n'y en a pas se met à omettre curieusement les vraies affaires, on ne va plus croire en rien.
Une baleine qui explose, ça en fout partout, ça schlingue, et on va mettre encore un temps fou à nettoyer tout ça.

Alors voilà, asseyez-vous sur les poufs, Tata va vous raconter aujourd'hui une histoire très conne.. C'est l'histoire d'un type qui vient de déclarer à Médiapart qu'il fait un coup de buzz. mais c'est un coup de buzz vraiment à la con.

Jean-François Platet
qui a repris les Editions Baleine, a décidé, malgré bien des avis contraires et multiples, dont notamment celui de Didier Daeninckx depuis plus de deux ans, de rééditer un roman sans grand intérêt de l'avis de ceux qui l'ont lu daté de 1949 de François Brigneau au pedigree frontiste pour le moins copieux.

Daeninckx, qui l'explique dans une lettre ouverte n'apprécie pas la blague, et on le comprendra. Son oncle est mort en déportation à cause de la "bande à Brigneau" ; il s'est battu jadis contre l'irruption de l'extrême droite au sein de Baleine (l'affaire de "La Vieille Taupe", pour qui s'en souvient) ce qui l'a ensuite occupé par ricochets bien des années ; il a toujours combattu l'extrême droite et les amnésies de l'histoire... et voici que lui, locomotive de Baleine soit dit en passant avec ses Poulpe, se retrouve sur les mêmes rayonnages que le Brigneau. Par ailleurs l'histoire de Baleine, qui s'est majoritairement construite autour du Poulpe personnage anti fachos se télescope pour le moins avec la présence de ce nouveau roman dans la collection Baleine Noire -déjà que certains autres bouquins récemment publiés en faisaient tousser un peu.
Ben oui, tout ça, ça schlingue...

Daeninckx a récidivé en lançant une pétition adressée aux auteurs de Baleine et qui leur demande en substance : barrez-vous de là. Si cela est dans les faits un appel à dépouiller intégralement Baleine et à laisser seul Platet avec Brigneau, c'est aussi une stratégie, sans doute pour compter les troupes et voir les actes concrets à l'heure où les romanciers du noir continuent de râler en gauchistes -tout en évitant de tomber dans l'accusation de censure s'il avait demandé le retrait de Brigneau.
En ce moment les auteurs se télémailent tous, affolés et/ou révoltés, emmerdés/consternés tant dans leur amitié pour Jean-François Platet que par rapport à leurs bouquins parus ou qui devaient bientôt paraître.

La balle est donc dans le camp de Jean-François Platet qui n'est certes pas frontiste, mais peut-être un peu trop adepte de la provoc et de la limite, jusqu'à pour le coup faire une connerie qui dézingue absolument tout le monde. Va-t-il faire marche arrière et annuler la sortie du Brigneau ?

En tout cas, blaaaam, ça explose et ça nous en fout partout et des taches resteront longtemps.

Ta Tata se demande bien comment Platet va se démerder de cette avalanche de tripailles : les signataires se rallient à toute vitesse, et pourtant pour certains c'est leur mort littéraire qu'ils signent : Baleine est parfois leur seul et unique éditeur... C'est dire, si tout cela fait chier tout le monde.

Nettoyer au kärcher™ ?
Et maintenant ? Hé bien, les ceusses d'en-face vont bien se marrer à voir tous ces gauchistes encore à patauger dans le marigot. Brigneau au crépuscule de sa vie se voit validé comment un être intéressant. La nouvelle génération de polardeux de droite -ou qui se disent apolitiques (ou "simplement burnés, eux") ; les auteurs de thrillers commerciaux, les anciens adversaires de Daeninckx, la droite prolétaire de celle qui fait des commentaires abjects sous les articles du Web... tout ça va ricaner et fanfaronner et réserver aux auteurs de chez Baleine de jolis moments de gêne dans les salons et festivals.

Oui, alors que l'affaire va sans doute prendre de l'ampleur et la presse s'en emparer dans les jours prochains, comment nettoyer ? Une partie du milieu du roman noir va mettre du temps à s'en remettre.

Les auteurs sont désormais contraints de se positionner (car cela va en chercher certains très loin : de par leur origine ou leurs familles par exemple...) car sinon comment resteront-ils crédibles à fustiger dans les débats et leurs œuvres la droite extrême, la banalisation frontiste du gouvernement, les agissements révoltants d'un Besson pour ne citer que lui à l'heure où tout le monde au gouvernement dérape, et Vigipirate partout... ?

Des auteurs intéressants non édités, ce n'est pourtant pas ce qui manque. L'époque est assez puante, est-ce utile d'en rajouter dans la confusion des genres ?

A suivre...

Rajout du 19 février 21h04 : un neveu de ta Tata qui reçoit les envois de presse a scanné l'argumentaire... La vie so glamour de Brigneau. (Clique dessus pour agrandir).

11 commentaires:

Anonyme a dit…

Ca vole de plus en plus bas et je suis consterné de voir Tata se lâcher avec une telle haine sur un petit éditeur. Ce sont ce type d'articles et de campagne qui font que les gauchistes se déchirent ma pauv' vieille ringarde. Franchement ce que je lis dans cette colonne sent le coup de pied de l'âne dans un cadavre. Alors question: quand Baleine sera à terre à cause d'un seul bouquin pourri, toute cette jolie petite bande de pourfendeurs que vous semblez constituer ira-t-elle, telle la foule de Furie (Fritz Lang, revoyez-le, peut-être que ça vous fera réfléchir), foutre le feu chez Gallimard qui a toujours Brigneau dans son catalogue, et d'autres fafs bien plus illustres? Non, hein? Vous allez vous retrouver au café du coin et le lendemain, vous ressemblerez à des gosses qui ont cassé leur jouet alors qu'il suffisait juste de le recharger. Belle acharnement qui va, comme vous le dites si bien, réjouir l'autre bord.

Ta Tata rapporteuse a dit…

Je te comprends mon neveu. Pas de problème, je respecte les avis et les positions. Je suis juste étonnée que tu vois de la haine et que tu sois si virulent. On dirait un hystéro papier de droite ordinaire comme on en lit tant dans les commentaires du web, et j'aurais aimé que tu le signes. Mais bon... alors que même déjà trois personnes concernées trouvent que le papier de Tata -qui expose factuellement la problématique- disent elles qu'il est bien.
Tata ne dit rien d'autre que Platet a fait une connerie et dans quoi il met les auteurs. A noter que lui ça le fait marrer, mais que ce n'est le cas d'aucun de ses auteurs, quelle que soit la position de l'auteur.
La campagne est déclenchée par 1- Platet 2- Daeninckx et elle contraint tous, malgré eux, à se positionner -la preuve.
On avait un peu autre chose à foutre... Et la preuve encore, on va finir par se bouffer le nez alors que tout allait bien.
Perso, ta Tata ne milite pas pour la pétition. Chacun fait ce qu'il veut.
Quant à recharger un jouet en se servant d'un facho, hein, il aurait pu trouver plus futé...
A noter que l'argument sur Brigneau (et Drieu la Rochelle, et Gripari, et Brasillach, et Céline...) chez Gallimard est spécieux : Gallimard ne s'est pas construit sur l'antifacho, ni n'a fait de pub "Le Poulpe revient, on en a besoin"...
Ta Tata qui t'embrasse et pique un peu (aka Mizio, pour cet article et les commentaires)

Anonyme a dit…

Cher Francis,
En tant qu'auteur chez Baleine et ancien directeur de collection chez Baleine, j'aimerais rejoindre les auteurs qui ont déjà signé. Où dois-je m'inscrire ?
Amicalement,
Xavier Mauméjean

Mizio a dit…

Bonjour Xavier,
Didier Daeninckx, ou sans doute Robin Hunziger de la revue des ressources * qui a publié les premiers signataires en rubrique "interventions". Ecris-moi STP à francismizio@wanadoo.fr si tu as besoin de leurs mails.
FM
* http://www.larevuedesressources.org/

Anonyme a dit…

Je vous vois plus fachos que facho, bien triste les apôtres de la tolérance intolérante , vraiment

Ta Tata a dit…

Hé, hooo, ça c'est bête ! T'as oublié de laisser ton nom ! On ne va pas savoir qui pense cela avec courage !
Pffff. C'est con, t'étais justicier là et ça va pas se savoir.
Bon, pour paraphraser une formule célèbre : "l'intolérance, il y a des maisons pour cela" (tu connais sans doute l'originale, t'es cultivé mon Toto).
Il se passe qu'on a pas envie que ce soit chez Baleine. On est p'têt intolérants, mais nous ont traite pas les arabes de tous les noms en racontant qu'il faut les buter.
La bise, mon n'veu
Ta Tata

Pierrick a dit…

Il me semble avoir lu que Pouy considérait que c'est Brigneau qui devrait se barrer. Je considère itou.

Tata / Mizio a dit…

Bonjour,
Certes, mais c'est bien ce que demandent les auteurs, au risque sinon, eux de partir. Ils demandent que cette décision soit prise par Baleine, ne voulant pas être accusés de censure (ce dont on les accuse tout de même, mais bon).
FM

Travis a dit…

C'est un coup des japonais.

Ce qui me fait rire, c'est que l'on parle toujours de Céline, il avait des idées très bizarre mais lui, il savait écrire, ce qui n'est sans doute pas le cas de brignou.

Et moi je découvre que la Tata c'est FM :-)

Ta Tata a dit…

Et oui. Tata c'est à 70% FM et 30% Jibé et de temps en temps des contributions spontanées de neveux ou nièces. Mais c'est marqué en haut à droite :-)
Ta Tata

Reema dsouza a dit…

Votre site m’a beaucoup aidé de savoir plusieurs choses, Merci beaucoup.

consultation voyance gratuite