Pouy, sacré (trop?)


Le monde du polar est en danger.
Non seulement certains auteurs clabotent à peu près naturellement, non seulement d'autres sont victimes d'accidents que c'est un miracle qu'ils s'en soient sortis, mais, en plus, parmi ces derniers, on peut regretter, avec le recul, que certains n'y soient pas passés du premier coup. Car les séquelles sont terribles.
C'est le cas de Jean-Bernard Pouy, qui, après l'attaque brutale d'une corneille et la rencontre avec vingt-cinq kilos de béton frais, est passé apparemment dans l'hyper-espace. Lors d'une de ses dernières sorties en public (malgré l'interdiction du corps médical), ta Tata a pu vérifier les dégâts. JB se prend désormais pour Bonaparte. Ça craint un max. Dans le métro, à la station "Pyramides", il interpelle tous les voyageurs en leur beuglant dans les oreilles que quarante siècles les contemplent. Il faut réagir, et vite. Dès qu'il va passer à Napoléon, ce con est tout à fait capable de foutre le feu à l'Europe.

1 commentaire:

lora a dit…

Merci pour ce très bon site, vraiment un panaché de bonnes et intéressantes idées. Surtout continuez ainsi. Bon courage
Cordialement .

voyance gratuite par telephone ; consultation voyance gratuite