Revoici Dantec... et il en devient de plus en plus comique

Ta Tata vient de lire une interview du Dantec qui réapparaît pour cause de promo de son dernier pavé dans son barnum d'imprécateur, très ambigu, chrétien apocalyptique et surtout bredouilleur de n'importe quoi. On se demande comment les journalistes peuvent encore écouter ce type qui jargonne sa provoc et dont on peut par ailleurs se passer de lire les livres. 
Que répondre à ce type qui n'est pas plus analyste géopolitique que vous et moi et qui dérive vers le "fou littéraire" ? Une cousine de Tata a la réponse : 

1 commentaire:

telephone gay a dit…

Merci pour ce billet très agréable… et souriant (pour un sujet pas évident) !