Jérôme Leroy prédit la fin du monde

Ta Tata est toute barbouillée depuis qu'hier elle est tombée sur le site de Libé Labo,Jérôme Leroy lit un extrait de son dernier roman d'anticipation "La minute prescrite pour l'assaut", (Mille et une nuits). Avec une énergie de prédicateur, Jérôme Leroy nous lit en même pas deux minutes un texte plein de mots, de style, d'allusions, de politique, de littérature et de références, mais aussi de sang, de larmes, de sperme, de désespoir et de cyprine. Wouaaa, attention, la fin du monde, ça ne rigole pas, ça sent son CETNAD, soit son Dantec à l'envers, car si on est dans l'apocalyptique, là c'est la rive opposée, la  marxiste-léniniste trotsko-NPA.
Bon, on dira, ça nous change un peu du discours ambiant. 
Un truc drôle, c'est le premier (et seul à cette heure) commentaire laissé par un type qui s'est fait appeler Milton Friedman (l'économiste ultralibéral mort il y a 2 ans) et qui dit : "Regrets et remords. Si j'avais connu les romans de Jérôme Leroy, j'aurais compris l'impérieuse nécessité d'une économie planifiée plutôt que de répandre la vérole spectaculaire marchande." Il énerve déjà un peu Leroy, ou alors les gens sont vraiment taquins ?
Bon tout ça c'est très émoustillant, mais soudain ta Tata comprend l'ampleur de l'opération en lisant par ailleurs que les ventes des livres de Karl Marx ont fait un bond dans le monde cette année... et Leroy vient de bénéficier d'une campagne de pub jamais vue dans l'édition pourtant d'ordinaire en manque d'imagination ; campagne de promo qui n'hésite pas à créer de la misère à travers le monde et ruiner à tout va (décidément, dans le polar ça se remue quand on veut se donner les moyens) : 2 000 milliards d'investissement aux Etats-Unis, 1 700 milliards d'euros en Europe... Quel éditeur peut se vanter d'avoir mobilisé à ce point les bonnes volontés des contribuables, les banques et les gouvernements ? A côté les encarts dans la presse d'Albin Michel ou le nouveau petit logo jaune "thriller" sur les couverture de Folio policier façon "aux enzymes gloutons", ça fait retapissage de mercière.
Une question quand même : quand Leroy va changer d'éditeur, va-t-il bénéficier d'un parachute doré ?

(Photo : Malgré son golden parachute, Jérôme Leroy laisse un sillage rouge derrière lui).

1 commentaire:

Lysa Light a dit…

Merci pour ces conseils forts intéressants, cela fait vraiment plaisir de tomber sur des articles aussi intéressants que les votre ! Je vous souhaite santé, longévité, succès, bonheur et la paix du cœur.

voyance gratuite par mail ; voyance par mail gratuite