Rions un peu avec Dantec (encore !)

Matthieu Kassopitz avait reconnu lui-même dans une interview que son film Babylon A.D., adaptation de Babylon Babies de Maurice Gépoint était raté. Il s'avère que c'est un four complet. Des fans de Dantec (il y en a toujours, si, si) sont en colère et ont réalisé une vidéo pour protester, que ta Tata vient de dénicher. La voici : 

Ce qui est drôle, ce n'est pas que Dantec adapté soit un four, ou que Kassovitz ait rendu un nanar de plus, il est coutumier du fait, mais que ces lecteurs se prennent la tête, soient déçus. A décharge pour Kassovitz d'avoir eu un sale boulot à faire... adapter ce "truc". Ce que les lecteurs ne se rendent toujours pas compte, c'est que le désossage nécessaire du roman de Dantec pour en construire le scénario a dû forcément en révéler la totale vacuité et la vraie nature foutraque. (Solidarité Matthieu ! C'était sans doute difficile. T'as dû en chier !). Et donc que tout le bazar verbal et intello (douteux) name dropping sinon cyberkitsch du Momo transparaît sans doute davantage comme le bluff qu'il a toujours été. Mais forcément, ils continuent d'être déçus, les lecteurs, car dans leur hypnotisme (presque touchant) de dupés, ils ne peuvent toujours pas admettre que le roman, c'était déjà de la daube. Tout cela est bon signe : la baudruche Dantec n'en finit pas de se dégonfler et ce qui a été un des phénomènes d'une période de bourrage de mou de la promo et des médias paresseux jouant sur l'inculture et le manque de réflexion d'une partie du lectorat va peut-être disparaître. Houellebecq avec son film de SF gerbique est parti sur le même processus, comme quelques autres (type Angot, hors polar). Une page peut-être se tourne. Ca a été long. On s'est assez foutu de notre gueule, et ça a assez pris, hélas, comme ça.
FM

1 commentaire:

susane a dit…

En effet, cette réalisation est une vraie merveille, merci pour cet article en tout cas.

voyance sérieuse en ligne