Le mystère du "fantôme au kouign amann" de Rosporden enfin résolu !


C'était un de ces mystères occultes de la France teintée de fantastique rural : chaque année, depuis 1907, d'après le journal L'Illustration du 28 juillet 1909 qui s'en fait la première fois l'écho, une silhouette "d'un autre âge" apparaissait vers 17 heures le troisième dimanche de juillet sur le quai de la gare de Rosporden, munie d'une boîte en carton contenant un kouign amann. Qui était cet homme vêtu étrangement pour l'époque ? Que signifiait cette apparition ?

Le phénomène se reproduisit dit-on jusqu'en 1917, année de la révolution bolchévique, pour ne plus se manifester... Pléthore de magnétiseurs, rebouteux, sorciers, charlatans et autres spirites s'y sont cassé les dents. Aucune explication ne fut jamais trouvée. Le spectre se joua de tous. On organisa même en 1911 une tentative de capture avec un piège à chouchen : en vain, la créature s'enfuit en ricanant et en traitant tout le monde "d'ectoplasme".

L'affaire était tombée dans l'oubli jusqu'au mois dernier. Un bouquiniste a reconnu l'apparition en visionnant cette photographie de Jean-Bernard Pouy (vêtu de façon toujours aussi absconse nanti d'un kouign amann de retour du festival de Concarneau). Force est de constater que la ressemblance est troublante. 

Voici un mystère enfin résolu ! Reste l'énigmatique question : en quoi l'apparition de Jean-Bernard Pouy en gare de Rosporden fut-elle prémonitoire ? Certains la rapprochent du passage de la Comète de Halley auquel on attribua la qualité d'annonciateur d'un grand malheur pour l'humanité. C'était à la veille de la première guerre mondiale et de ses millions de morts... De quoi veut-il cette fois nous avertir ? Et le kouign amann, est-ce toujours le même depuis 1907 ?

(Cliquez sur les images pour les visionner en grand).

1 commentaire:

audrey lefour a dit…

C’est pour la première que je viens de visiter votre site et je le trouve vraiment intéressant ! Bravo !

voyance gratuite par Email